10 Septembre 2022
Université d'été En savoir+
 

Encore un attentat déjoué : il est temps de contre-attaquer

Cette nuit, un djihadiste de 19 ans a été interpellé à Nice alors qu’il voulait « mourir en martyr » et « tuer au nom d’Allah ».

Avant tout, je tiens à remercier les forces de l’ordre pour cette arrestation. Grâce à eux, un nouvel attentat terroriste a été déjoué, et les vies de nos compatriotes épargnées.

Que tant de djihadistes soient encore sur notre sol est un signe supplémentaire de l’impuissance d’Emmanuel Macron. Parce que la classe politique a abdiqué, elle n’a pu empêcher les drames qui ont frappé les Niçois en 2016 et en 2020. Aujourd’hui, j’ai une pensée pour eux et pour toutes les familles victimes de ces attentats.

Au courage, Macron a préféré la lâcheté. Il ne veut pas combattre l’islam conquérant. Ce combat, je le mènerai sans compromission. Cette guerre contre le terrorisme qui menace toujours davantage notre pays, nous la gagnerons.

Pour cela, il faut des mesures claires et fortes, que j’appliquerai sans reculer. Mon programme de lutte contre le Djihad prévoit donc :

  • d’interdire la présence des Frères Musulmans en France, ainsi que des salafistes et de toutes les mouvances djihadistes,

  • d’assurer la fermeture définitive de tous les lieux de promotion du Djihad,

  • d’imposer un strict contrôle des imams et d’interdire tous les financements étrangers du culte musulman,

  • d’expulser systématiquement tous les délinquants étrangers dès leur condamnation et les criminels à l’issue de leur peine,

  • d’expulser systématiquement tous les fichés S étrangers, trop souvent impliqués dans les attentats terroristes qui ont endeuillé notre pays ,

  • de déchoir de la nationalité française et d’expulser les criminels binationaux et les délinquants récidivistes,

  • créer un ministère de l’Immigration et de l’éloignement doté de tous les moyens matériels nécessaires, notamment d’avions, pour mettre en œuvre cette nouvelle politique migratoire.